Il dérape en voulant vanner Zemmour, son spectacle est annulé
Publié

FranceIl dérape en voulant vanner Zemmour, son spectacle est annulé

L’humoriste Gaëtan Matis a publié, jeudi sur Instagram, une blague très douteuse sur le polémiste. Les réactions ont été vives sur le web et le théâtre où devait jouer le comédien a annulé son spectacle.

Une mauvaise blague, et la carrière de Gaëtan Matis connaît un sérieux coup d’arrêt. Jeudi, l’humoriste français a écrit sur Instagram que s’il avait «une machine à voyager dans le temps», il organiserait bien une rencontre entre Eric Zemmour et ses partisans le 13 novembre 2015 au Bataclan. Cette référence aux attentats de Paris a provoqué un gros scandale, de nombreux internautes dénonçant un «appel au massacre» ou une «apologie du terrorisme».

Eric Zemmour a lui-même réagi, samedi sur Twitter: «Cet «humoriste», ami de Yassine Belattar, souhaite le massacre par des djihadistes de tous ceux qui me soutiennent. De quel côté est la violence?» a écrit l’essayiste, qui n’est toujours pas officiellement candidat à l’élection présidentielle. Plusieurs politiciens d’extrême droite ont emboîté le pas à l’essayiste, Gilbert Collard réclamant par exemple «une condamnation exemplaire de cet appel au massacre». Dans la journée, les hashtags #GaetanMatis et #ZemmourBataclan étaient classés en tête des sujets les plus commentés.

Dépassé par les événements, Gaëtan Matis a retiré son post et présenté ses excuses aux victimes des attentats, admettant que «cette vanne était de mauvais goût», rapporte 20minutes.fr. «Je ne connais pas personnellement de djihadiste, et je n’ai pas de machine à voyager dans le temps. Donc il n’y a pas lieu de faire une polémique», a-t-il conclu.

Ces demi-excuses n’ont pas eu l’effet escompté par le comédien, bien au contraire. Le théâtre du Point Virgule, où se produisait le jeune homme, a annulé les représentations du 10 et du 11 octobre, évoquant des «menaces, insultes, violences verbales (…) subies toute la journée».

(joc)

Ton opinion