VTT: Il dévale les rochers de l’île de Skye à vélo
Publié

VTTIl dévale les rochers de l’île de Skye à vélo

Danny MacAskill est spécialisé dans le vélo trial et le VTT. Il vient de publier une vidéo à couper le souffle, où il avale sans sourciller les roches somptueuses de l’île de Skye, en Écosse.

La vue des «Black Cuillins» depuis le Loch Coruisk.

La vue des «Black Cuillins» depuis le Loch Coruisk.

Getty Images/iStockphoto

Certaines personnes sont capables de gravir des montagnes, juste pour le plaisir de les dévaler ensuite à vélo. En Suisse, Ludo May (Ludo et son vélo) s’amuse avec ses amis à descendre à toute vitesse le Petit-Combin, qu’il aperçoit depuis sa maison à Bagnes.

Du côté des îles Britanniques, c’est Danny MacAskill qui s’est fait un ambassadeur du vélo. Avec le même type de projet, soignant l’image autant que la technique sur deux-roues, l’Écossais nous emmène dans son sillage sur les flancs rocheux de l’île de Skye.

Comme Ludo May, l’ancien mécano devenu VTTiste de l’extrême est né dans la région qu’il explore dans cette vidéo. Il explique avoir dû annuler plusieurs voyages durant lesquels il avait prévu de réaliser des images. Il a donc cherché des solutions de remplacement et a décidé de partir à l’assaut des montagnes de son île natale.

Cette vidéo, nommée «The Slabs» (en français: les dalles) et tournée dans les hauteurs du Loch Coruisk, nous emmène vers un autre monde, à couper le souffle.

Traduction: «Je suis un grand fan d’escalade et j’ai été inspiré par les différents hommes et femmes qui ont tracé de nouveaux itinéraires et ont gravi des faces incroyables à travers le monde, alors je me suis mis à trouver des itinéraires difficiles de Slab Rock sur mon île natale de Skye, avec pour objectif de les parcourir en ligne continue et de tester ce qui était possible sur mon vélo. Les dalles de Dubh isolées émergeant du Loch Coruisk au cœur de la crête de Black Cuilin ont fourni certains des terrains les plus escarpés que j’ai jamais parcourus, ainsi qu’une incroyable toile de fond pour le film.»

«L’emplacement éloigné et la face abrupte nous ont obligés à sortir des sentiers battus et à nous éloigner des techniques de tournage traditionnelles, nous incitant à tourner le film entier à l’aide de GoPro montées sur moi-même et d’un drone de course en vue à la première personne.»

«Le film a été réalisé en septembre 2020, en accord avec les règles et lois mise en place par le gouvernement à cette période-là.»

(Sport-Center)

Ton opinion

1 commentaire