Actualisé 16.11.2013 à 16:33

Vengeance conjugale aux USAIl érige un doigt d'honneur contre son ex-femme

Un propriétaire de clubs de strip-tease a acheté une maison située à côté de celle de son ex-femme et a érigé un doigt d'honneur géant dans l'arrière-cour.

von
adi
L'imposante sculpture bénéficie aussi d'un éclairage nocturne.

L'imposante sculpture bénéficie aussi d'un éclairage nocturne.

Alan Markovitz, qui possède plusieurs établissements de strip-tease à Detroit, a dépensé 7000 dollars pour ériger une statue en bronze de près de quatre mètres de haut faisant face à la maison appartenant à son ex-épouse Lea Tuohy. Les photos de l'oeuvre ont été postées sur Twitter par la fille de Tuohy, Lenka, indique le site deadlinedetroit.com.

Selon Markovitz, ce bronze injurieux est en fait destiné au nouveau partenaire de son ex, avec qui elle a commencé une liaison alors qu'ils étaient encore mariés. «C'est contre ​​lui. Il n'a pas agi en homme», a déclaré vendredi le mari trompé, qui n'a visiblement pas digéré la fin abrupte de son mariage.

Une question de karma

La statue a été dévoilée il y a environ une semaine lors d'une fête organisée dans la cour. «Une fois la bâche enlevée, les invités sont devenus fous», a ajouté Markowitz.

Markovitz a en outre écrit une autobiographie sur sa réussite professionnelle et il sera la vedette d'une émission de télé-réalité produite par HBO, en 2014. Un peu de publicité gratuite pour se faire connaître? Il est plutôt content que l'on parle de cette affaire même s'il avoue ne pas être à l'origine des clichés.

Il a en outre expliqué qu'il avait acheté cette maison après qu'un agent immobilier la lui a proposée par hasard. «Après l'avoir acquise, conclut-il, le karma a pris le relais.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!