Vaud: Il fait prendre une douche à une patiente et la brûle

Publié

VaudIl fait prendre une douche à une patiente et la brûle

Un aide-soignant a causé des lésions graves à une nonagénaire dans un EMS. Et il est aussi sous enquête après la mort de son fils.

par
Christian Humbert
Le passage sous la douche a gravement brûlé la résidente dun EMS.

Le passage sous la douche a gravement brûlé la résidente dun EMS.

iStock

En mai dernier, une résidente d'un EMS vaudois a été grièvement brûlée lors de sa douche. C'est un aide-soignant qui avait actionné l'eau chaude. Prise en charge par le service des grands brûlés du CHUV, la nonagénaire a été atteinte au 1er degré sur 9% du corps et au 2e degré sur 36%. Compte tenu de l'âge et de l'état de santé de la vieille dame, qui souffre de la maladie d'Alzheimer, son pronostic vital avait été engagé.

L'aide-soignant a été prévenu de lésions corporelles graves. Comme il est étranger, il a été détenu en raison du risque de fuite. Il est aussi apparu que l'homme et son épouse faisaient l'objet d'une enquête à la suite du décès de leur fils, victime d'un arrêt cardio-respiratoire au domicile parental, début 2017. Le mari avait alors été détenu un mois. Le couple est accusé de violation du devoir d'assistance ou d'éducation, de lésions corporelles graves et d'homicide.

Risque qu'il quitte la Suisse

Même si le prévenu est présumé innocent, cette première affaire est sérieuse et explique aussi pourquoi l'aide-soignant reste en prison. Son avocat a proposé le dépôt de ses papiers d'identité, des visites régulières à la police ou la pose d'un bracelet électronique. Il n'a pas été entendu par les juges cantonaux: son statut de séjour est précaire. Il n'a pas le droit de vivre avec sa compagne, détentrice d'un permis C, et leur fille. Le risque qu'il quitte la Suisse ou choisisse la clandestinité est jugé grand, vu les peines encourues s'il est reconnu coupable.

Ton opinion