Ski alpin: «Il fallait prendre beaucoup de risques»

Actualisé

Ski alpin«Il fallait prendre beaucoup de risques»

Le skieur haut-valaisan Ramon Zenhäusern est monté dimanche sur la plus haute marche du podium dans le slalom de la station slovène de Kranjska Gora. Une première pour lui.

par
Oliver Dufour

Pour la première fois de sa carrière, Ramon Zenhäusern s'est imposé en Coupe du monde de slalom. Le technicien haut-valaisan (26 ans) a remporté dimanche l'épreuve de Kranjska Gora (Slo), devant le Norvégien Henrik Kristoffersen et l'Autrichien Marcel Hirscher, qu'il a relégués à plus d'une seconde. C'est sur le second tracé que Zenhäusern a forgé son succès, réussissant une véritable démonstration de force. Classé 7e de la manche initiale, le colosse de Bürchen a signé le meilleur temps de la seconde, juste devant le Grison Sandro Simonet, remonté de la 25e place jusqu'à la 15e. Leur compatriote Daniel Yule, auteur du 4e temps de la première manche, n'a pas réussi à tenir le rythme et a terminé 5e.

La station slovène convient parfaitement à Ramon Zenhäusern. C'est sur la même piste qu'il avait décroché l'an dernier sa première et jusqu'ici unique place sur le podium en Coupe du monde de slalom, quelques semaines après avoir ouvert son compteur avec une victoire lors du City event de Stockholm. «Je me sens si bien ici, a déclaré le vice-champion olympique de la spécialité dans l'aire d'arrivée. C'est une histoire incroyable avec cet endroit. L'an dernier j'étais déjà sur le podium avec les deux mêmes légendes (ndlr: victoire de Hirscher devant Kristoffersen). Ma deuxième manche n'était vraiment pas facile mentalement, parce qu'il fallait prendre beaucoup de risques sur un tracé très rapide. Mais le public m'a vraiment poussé.»

Sept Suisses dans le top 30

Autre clin d'oeil de l'histoire, Zenhäusern a gagné à Kranjska Gora 20 ans après le succès signé au même endroit par un autre Haut-Valaisan, Didier Plaschy, vainqueur le 21 décembre 1999 pour la deuxième et dernière fois de sa carrière. Dimanche, quatre autres Suisses sont parvenus à se classer parmi les 30 premiers: le Nidwaldien Reto Schmidiger (20e), le Vaudois Marc Rochat (26e), le Valaisan Luca Aerni (28e) et le Bernois Noel von Grünigen (29e). Ce dernier, fils du légendaire Michael, a levé les bras de joie en franchissant la ligne d'arrivée, conscient d'avoir inscrit ses deux premiers points en Coupe du monde.

Au classement général de la spécialité, dont la première place est déjà promise à Marcel Hirscher, Daniel Yule occupe la 2e place, juste devant le vainqueur du jour. A noter qu'avec sa 3e place, Hirscher s'est du même coup assuré de remporter pour la 8e fois le grand globe de cristal récompensant le vainqueur du classement général toutes disciplines confondues. Il augmente ainsi son propre record du nombre de grands globes remportés en carrière.

Ton opinion