Assurance-chômage: Il faudra augmenter les cotisations
Actualisé

Assurance-chômageIl faudra augmenter les cotisations

Il faut se montrer prévoyant pour l'après-crise de l'assurance-chômage, juge le chef du SECO Jean-Daniel Gerber.

Le parlement doit d'ores et déjà plancher sur les «mécanismes de correction» à appliquer dès que la conjoncture se redressera.

«L'assurance-chômage (AC) est en déficit d'environ 4 milliards de francs», souligne le directeur du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) dans un entretien paru samedi dans le journal bernois Der Bund.

Avec un milliard supplémentaire chaque année, le déficit pourrait atteindre 10 milliards de francs en fin de récession. «Il y aura des hausses des cotisations, et nous devrons réduire certaines prestations», prévient Jean-Daniel Gerber.

Pour l'instant, des mesures inverses sont mises en place. L'assurance-chômage accroît ses prestations pour stabiliser l'économie, à l'image de l'allongement de la durée du chômage partiel de 12 à 18 mois. (ats)

Ton opinion