Actualisé 05.10.2017 à 15:21

GenèveIl faudra se manifester pour faire arrêter le bus

L'ensemble des arrêts de bus et de trolleybus genevois seront mis sur demande en décembre. Les TPG espèrent ainsi faire des économies.

de
Julien Culet
Il faudra appuyer sur le bouton pour descendre aux arrêts vides.

Il faudra appuyer sur le bouton pour descendre aux arrêts vides.

Keystone/Salvatore di Nolfi

C'est une petite révolution que connaîtront les TPG en décembre. Bus et trolleybus ne s'arrêteront plus aux arrêts lorsqu'aucun passager ne voudra descendre et que le quai sera désert. L'ensemble du réseau sera mis sur demande, comme cela se fait déjà en campagne. Quatre arrêts de trams sont aussi concernés. L'un d'eux, celui de Maisonnex, sur la ligne 18, est déjà en test.

«Les trajets seront plus rapides, ce qui profitera aux clients. Et cela va permettre de faire des économies pour améliorer l'offre», explique Benoit Pavageau, directeur des transports collectifs. Il précise que de nombreuses villes, dont Lausanne, ont déjà adopté le même système. Les TPG mettront en place une campagne de communication en novembre pour prévenir de ce changement.

Le responsable affirme avoir eu de bons retours des différents tests menés. «Il est relativement rare d'oublier de descendre. Mais nous serons attentifs aux éventuels problèmes rencontrés par les clients», promet Benoit Pavageau.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!