Benoît XVI: «Il faut combattre la haine», selon le pape
Actualisé

Benoît XVI«Il faut combattre la haine», selon le pape

Le pape Benoît XVI a lancé un appel jeudi pour que la "violence" et la "haine" ne "prennent pas le dessus" dans le monde en 2009.

Il a cité le Proche-Orient où selon lui "la grande majorité" des populations israélienne et palestinienne veut "vivre en paix".

"La violence, la haine et le découragement sont aussi des formes de pauvreté à combattre, et peut-être même les plus terribles. Qu'ils ne prennent pas le dessus!", a déclaré le pape au Vatican à l'occasion du 1er janvier, célébré dans l'Eglise catholique comme la "journée mondiale de la paix".

Benoît XVI a indiqué "confier à Marie, mère du fils de Dieu, ce désir profond de vivre en paix qui émane du coeur de la grande majorité des populations israélienne et palestinienne, encore une fois mises en danger par les violences massives qui ont éclaté dans la bande de Gaza en réponse à d'autres violences".

Il a ainsi souhaité "le don de la paix pour la Terre Sainte et pour l'humanité toute entière".

Sursaut d'humanisme

Le pape avait déjà condamné dimanche lors de l'angelus les violences entre Israël et les Palestiniens du Hamas. Il avait demandé un "sursaut d'humanisme et de sagesse de la part de tous ceux qui ont une quelconque responsabilité dans cette situation" et "implorant la fin de cette violence".

Lors de son message à l'occasion de cette 42e édition de la journée mondiale de la paix, le pape a longuement condamné toutes les formes de pauvreté "qui empêchent les personnes et les familles de vivre dignement, qui offensent la justice et l'égalité, et qui menacent la cohabitation pacifique".

Il a notamment cité "les fléaux diffus comme les pandémies, la pauvreté des enfants et la crise alimentaire" et a déploré que "d'un côté on célèbre la Déclaration universelle des droits de l'homme, et que de l'autre on augmente les dépenses militaires".

(ats)

Ton opinion