Actualisé

Scandale«Il faut laisser mourir les pandas»

En arguant qu'il fallait laisser s'éteindre les pandas, un présentateur de la chaîne animalière de la BBC a créé le scandale la semaine dernière.

par
atk

Victimes de l'agriculture, de la déforestation et de la croissance démographique, les pandas vivants dans les zones boisées du sud-ouest de la Chine sont en voie de disparition. Conscientes du risque de voir s'éteindre l'espèce - on estime à 1600 le nombre de pandas présents dans le monde - certaines associations ont fait de la défense de cet animal leur cheval de bataille. Le WWF en a même fait son logo.

Mais pour le journaliste et naturaliste Chris Packham, 48 ans, il est trop tard. D'après lui, les défenseurs de l'environnement devraient «retirer la prise» des pandas géants et les laisser s'éteindre. «Voilà une espèce qui a emprunté, de son plein gré, un cul-de-sac évolutionniste», a dit le reporter de la chaine BBC Nature, au magazine Radio Times. «Ce n'est pas une espèce forte. Ils sont gros et mignons et c'est le symbole du WWF. De ce fait, nous consacrons des millions de livre sterling au sauvetage des pandas. Mais j'estime que nous devrions retirer la prise, et les laisser partir dans une certaine dignité».

Mais pour le journaliste, la perspective de survie des tigres ne serait également pas rose. «Je ne pense pas que les tigres vont encore survivre quinze années de plus», a-t-il expliqué. «Comment voulez-vous conservez un animal qui vaut plus mort que vivant? C'est impossible».

Comme on pouvait l'imaginer, ces propos ne sont bien évidemment pas passés inaperçus. «Ce que dit Chris est stupide et irresponsable», a véhément réagit le Dr Mark Wright, conseiller scientifique pour le WWF. «Les pandas se sont adaptés à leur écosystème. Ils vivent dans des montages qui regorgent de bambous (ndlr. leur principale source de nourriture). C'est comme dire que les baleines bleues sont dans une impasse évolutionniste parce qu'elles vivent dans l'Océan».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!