Actualisé 26.06.2008 à 23:47

«Il faut le gagner, cet Euro!»

Ambiance festive jeudi soir au centre espagnol de Bussigny (VD).

«On y croit! lâche d'emblée Ascen, une supportrice qui a le foot dans le sang. Comme dit Arragones, pour une fois qu'on passe les quarts, il faut le gagner, cet Euro.» Même les Portugais soutiennent la Seleccion. «Notre équipe est éliminée, alors c'est normal», explique Ermelino.

A la mi-temps, on est confiant. «Il faudrait quand même plus jouer sur les côtés», analyse Guillermo. Soudain, la délivrance tombe: Xavi ouvre la marque; les coeurs chavirent. Rebelote lors des deuxième et troisième réussites de Guiza et Silva. Les Russes ne s'en remettront pas.

La nuit va être longue du côté de Bussigny, les premiers coups de klaxon se font d'ailleurs déjà entendre.

(cam)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!