Brexit: «Il faut mettre fin à ce feuilleton qui dure»
Actualisé

Brexit«Il faut mettre fin à ce feuilleton qui dure»

Le chef de la diplomatie française affirme qu'il n'est pas de la responsabilité de l'UE de régler la crise politique britannique.

Il «faut mettre fin à ce feuilleton» et que les «Britanniques tranchent» dans leur position à l'égard du Brexit, a estimé vendredi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Interrogé sur RMC-BFMTV, le chef de la diplomatie française a ajouté que Londres ne doit «pas faire porter à l'Union européenne (le poids) de situations politiques internes compliquées. Ce n'est pas à l'Union européenne de régler la crise politique britannique».

«Il faut mettre fin à ce feuilleton qui dure depuis mille jours et n'aboutit pas à des décisions. Il faut que les Britanniques prennent leurs responsabilités, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui», a-t-il ajouté.

Il s'est par ailleurs félicité de la cohésion dont ont fait preuve, sur le dossier du Brexit, les pays membres de l'Union.

«Certains imaginaient qu'il y aurait eu des ruptures, des inflexions, des positions différentes au sein de l'UE», a-t-il dit. «Je pense même que beaucoup de responsables britanniques jouaient sur la division de l'Europe, mais l'Europe est unie sur ses fondamentaux».

Lors d'une réunion jeudi à Bruxelles, les dirigeants européens ont décidé d'accorder à Londres deux options pour un report du Brexit au-delà de la date initialement prévue du 29 mars, fixant désormais au 12 avril la date fatidique.

Si les députés britanniques approuvent la semaine prochaine l'accord de divorce longuement négocié avec l'UE, la date du Brexit pourra être reportée jusqu'au 22 mai. S'ils le rejettent une nouvelle fois, Londres aura jusqu'au 12 avril pour éclaircir sa position. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion