Actualisé

Il faut mieux protéger les singes

Interdire en Suisse les expériences sur les grands primates et se retenir davantage d'utiliser des autres singes.

Deux commissions fédérales ont présenté hier un rapport s'appuyant en particulier sur une expérimentation à l'EPFZ consacrée à la dépression humaine, pour laquelle des jeunes ouistitis étaient temporairement séparés de leur mère. Le but était d'étudier les effets neurobiologiques du stress. A l'EPFZ comme au Fonds national suisse, les scientifiques se défendent.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!