Actualisé 15.10.2012 à 16:07

Mondial 2014

«Il faut respecter la Suisse»

L'Islande, qui réalise le meilleur départ en qualifications de son histoire, est prête au combat mardi face à la Suisse.

Lars Lagerbäck: «Tu as toujours une chance en football»

Lars Lagerbäck: «Tu as toujours une chance en football»

S'il considère que la Suisse «est un peu favorite», le sélectionneur suédois Lars Lagerbäck le répète: «Tu as toujours une chance en football».

Le Suédois est catégorique, «il faut respecter la Suisse», une équipe qui l'impressionne par la qualité et la rapidité de son jeu de passes. «Peut-être souffre-t-elle cependant d'un léger manque d'efficacité car, quand on a aussi souvent la balle, il faudrait marquer plus de buts.»

Entre deux traits d'humour, Lagerbäck, ancien sélectionneur de la Suède, du Nigeria et de l'Irak, estime que sa formation ne pratique pas un football aussi stéréotypé qu'on veut bien le dire. «Au plus haut niveau, il n'y a aucune équipe qui ne possède pas de variation dans son secteur offensif. Nous ne jouerons pas en usant uniquement de longs ballons.»

Génération dorée

Jamais présente en phase finale du Mondial ou de l'Euro, l'Islande s'appuie désormais sur une génération dorée qui avait participé à l'Euro M21 en 2011, dans le groupe de la Suisse (victoire 2-0 des Helvètes futurs finalistes). Sept internationaux susceptibles d'en découdre avec Inler & Cie mardi étaient de l'aventure, dont la star offensive de l'équipe, Gylfi Sigurdsson, qui commence de se faire une place à Tottenham et qui a inscrit le deuxième but contre l'Albanie vendredi (2-1).

Autres membres notoires de cette volée des 1988-89-90: l'attaquant de Heerenveen (PB) Alfred Finnbogasson, également devenu un cadre de la sélection. Tout comme le demi de couloir Birkir Bjarnason, auteur de l'ouverture du score à Tirana à la réception d'une longue touche d'Aron Gunnarsson, le Rory Delap islandais. Le capitaine et meneur de jeu, présent lui aussi à l'Euro M21 de 2011, sera toutefois suspendu. «Cette absence sera difficile à compenser», estime Ottmar Hitzfeld.

Celle de Kolbeinn Sigthorsson - sorti du même sérail M21 - ne le sera pas moins. Mais le prodige de 22 ans de l'Ajax est blessé à l'épaule de ne reviendra pas avant le début d'année prochaine. «C'est la vie..., répond à cela Lars Lagerbäck. La Suisse aussi a un joueur suspendu (réd: Derdiyok).» (ats)

Les équipes possibles:

Islande - Suisse

Stade Laugardasvöllur, Reykjavik. Coupe d'envoi: 20h30. Arbitre: Kelly (Irl).

Islande: Halldorsson; Steinsson, Arnason, Ragnar Sigurdsson, Skulason; Gislason, Hallfredsson, Jonsson, Bjarnason; Gylfi Sigurdsson, Finnbogason.

Suisse: Benaglio; Lichtsteiner, Djourou, Von Bergen, Rodriguez; Behrami, Inler; Shaqiri, Xhaka, Barnetta; Gavranovic.

Notes: l'Islande sans Sigthorsson, Danielsson (blessés) ni Gunnarsson (suspendu), la Suisse sans Derdiyok (suspendu) ni Senderos (convalescent).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!