Genève: Il favorise Schwarzie à l'aéroport et se fait virer
Actualisé

GenèveIl favorise Schwarzie à l'aéroport et se fait virer

Un ex-agent de sécurité de Genève Aéroport a accordé des privilèges à l'acteur américain en 2013. Il a été licencié le lendemain.

par
mag
L'acteur américain est venu visiter le Salon de l'automobile à Genève à plusieurs reprises.

L'acteur américain est venu visiter le Salon de l'automobile à Genève à plusieurs reprises.

La présence d'une star entraîne parfois des comportements singuliers chez ses admirateurs. En mars 2013, Arnold Schwarzenegger fait escale à Genève pour le Salon de l'auto. Le jour de son départ, il se rend à l'aéroport de Cointrin avec une Genevoise qui travaille pour lui et des gardes du corps. Le frère de la Genevoise y est agent de sûreté depuis six ans. Il rejoint le petit groupe au contrôle de sécurité.

Là, l'employé leur fait prendre un couloir réservé au personnel pour accéder à un des appareils, comme le relate la «Tribune de Genève». Il laisse passer sa soeur, qui ne détient pas de carte d'embarquement, et contrôle manuellement celle de la star hollywoodienne, sans lui demander d'enlever sa veste. Il accompagne ensuite Schwarzie au salon VIP, puis à l'embarquement, et même jusque dans l'avion. L'agent de sûreté se fait remercier le lendemain.

Deux ans et demi après, la justice vient d'entériner le renvoi de l'admirateur «pour avoir violé des devoirs liés à la sécurité d'un lieu particulièrement sensible», rapporte le quotidien genevois. L'aéroport devra néanmoins verser 39'700 fr. à l'ancien collaborateur, l'équivalent de six mois de salaire. Les juges ont en effet estimé que le licenciement avec effet immédiat était une punition un peu trop sévère. L'ex-agent de sûreté conteste certains faits, et assure avoir agi avec l'accord de ses supérieurs, pour éviter une éventuelle agitation liée à des fans excités.

Ton opinion