Il frappe 16 fois avant d'être arrêté par la police genevoise
Actualisé

Il frappe 16 fois avant d'être arrêté par la police genevoise

La police genevoise a arrêté un homme accusé d'avoir commis 16 attaques à main armée contre des stations-service et des commerces en huit mois. Le brigand avait pour spécificité de s'attifer toujours de la même façon pour commettre ses méfaits.

Pour mettre la main sur le voleur, la police a monté une opération de grande envergure. Pas moins de 30 policiers ont été mobilisés pendant trois semaines pour surveiller une quinzaine de stations-service susceptibles de recevoir la visite du malfrat, a indiqué mercredi la police genevoise.

La surveillance a fini par payer. Grâce aux descriptions fournies, l'homme a été interpellé le 12 février par des agents en civil alors qu'il s'apprêtait à commettre une nouvelle attaque. Ce Français de 36 ans, domicilié à Versoix (GE), portait sur lui un sac rouge contenant des gants, un pistolet factice et des lunettes de soleil.

Tous ces éléments, de même que sa tenue sombre avec un capuchon relevé au moment des braquages, se retrouvaient dans les témoignages de l'ensemble des commerçants lésés. Le malfrat, qui agissait avec une parfaite décontraction aux dires des victimes, a été prévenu de brigandage. Son butin total s'élève à plus de 60 000 francs. (ats)

Ton opinion