Vaud: Il incendie la voiture qui avait manqué d’écraser son chien
Publié

VaudIl incendie la voiture qui avait manqué d’écraser son chien

Un homme qui avait bouté le feu à un véhicule après une altercation a écopé de 2 ans de prison avec sursis.

par
Marc Fragnière
Les faits s’étaient déroulés en avril 2021 dans la Broye.

Les faits s’étaient déroulés en avril 2021 dans la Broye.

Getty Images

Une altercation entre Paul*, un automobiliste, et Jean*, qui promenait ses chiens en rase campagne, avait dégénéré, en avril 2021 près de Lovatens (VD). Jean avait incendié la voiture de Paul la nuit suivante. Mardi à Yverdon-les-Bains, il a été jugé coupable d’incendie intentionnel par le Tribunal correctionnel et a écopé de 24 mois de peine privative de liberté avec sursis.

Selon qu’il s’adressait aux enquêteurs, au Ministère public ou à la cour, Jean a changé ses versions. Le seul fait qui semble être certain est que ce Français qui travaille et habite en Suisse depuis dix-huit ans aurait mis in extremis son chien en sécurité face à un véhicule qui arrivait trop vite selon lui. Puis le ton serait monté. Incapable de décolérer, Jean aurait alors décidé d’incendier, le lendemain, le véhicule de Paul.

«Ce n’était pas la première fois qu’il essayait d’écraser un de nos chiens», s’est défendu le Français pour expliquer son coup de sang. Entendue comme témoin, sa fiancée a relaté un autre épisode où Paul aurait manqué de rouler sur des chiens, alors qu’elle les promenait avec sa mère. Le prévenu «a ruminé tout ça, est parti en repérage le soir de l’altercation, a pris le tissu qui lui a servi pour allumer le feu à son lieu de travail et est revenu accomplir son acte», a résumé le procureur, Gabriel Moret, qui a fustigé la futilité du mobile. «Une forme primaire de vengeance.»

Expulsion pas si obligatoire que ça

* Prénoms d’emprunt

Ton opinion