Actualisé 29.02.2012 à 14:30

Polémique en AllemagneIl joue au sudoku durant un débat sur la Grèce

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a été surpris en flagrant délit de sudoku. Il jouait sur son iPad en plein débat crucial sur le deuxième paquet d'aide à apporter à la Grèce.

de
afp/gco

Source: YouTube.com

Des images du ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble (69 ans) jouant au sudoku sur son iPad en plein débat du Bundestag a fait couler beaucoup d'encre en Allemagne mercredi. Le doyen du gouvernement allemand, membre de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) et personnage-clé des débats autour du sauvetage de la zone euro en crise, a été filmé par la chaîne de télévision publique ARD lundi en flagrant délit de gymnastique intellectuelle à la japonaise. Et ce pendant le débat à la chambre basse du Parlement sur le deuxième paquet d'aide à la Grèce.

L'image, diffusée lors du journal de 20 heures de la chaîne, figurait dans l'édition de «Bild» de mercredi. Le quotidien à grand tirage s'est étonné du fait que le ministre des Finances ait choisi d'aligner ses rangées de chiffres pile au moment où les députés débattaient sur une enveloppe supplémentaire de 130 milliards d'euros pour la Grèce.

Des images interdites de diffusion

Wolfgang Schäuble n'a toutefois donc rien fait de répréhensible, souligne le journal le plus lu d'Allemagne qui a dressé la liste de ce qui est autorisé ou interdit en séance plénière. Le «Bild» indique ainsi qu'il est interdit de boire, manger, fumer, utiliser un ordinateur portable, porter des shorts ou encore de se faire accompagner d'un animal hormis un chien d'aveugle. En revanche, il est permis d'envoyer des sms, d'utiliser une tablette comme un iPad ou encore d'allaiter son enfant avec toutefois l'autorisation préalable du président de séance.

Suite à la diffusion de ces images, la chaîne ARD a présenté des excuses, a déclaré mercredi lors d'un point de presse le porte-parole de Wolfgang Schäuble, Martin Kotthaus. Elle contrevenait en effet aux règles du Bundestag. Celles-ci interdisent de filmer ou photographier les documents consultés par les députés en séance. En outre, le ministre «s'est consacré à la Grèce, la crise et la zone euro sans interruption depuis lundi dernier», a-t-il fait valoir son porte-parole, cité par le site web du journal français «Le Point». «Je trouve normal qu'un ministre des Finances apprenne à compter et j'espère des résultats», a ironisé, pour sa part, Gregor Gysi, chef du groupe parlementaire de Die Linke.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!