Actualisé 24.03.2016 à 10:12

Football – AngleterreIl lâche son pari à 70'000 francs à cause de papa

Un fan de Leicester City, qui aurait pu toucher ce pactole en cas de titre des Foxes, a accepté l'offre de rachat des bookmakers à 40'000 francs.

de
duf

Les rares courageux (voire inconscients) qui avaient osé miser un pécule avec une cote à 5000 contre 1 sur les maigres chances de Leicester City de devenir champion d'Angleterre n'ont pas tous des nerfs d'acier. Après John Pryke, qui avait accepté l'offre de rachat de son pari par les bookmakers alors qu'il aurait pu encaisser plus de 100'000 livres (137'000 francs) en fin de saison avec un éventuel sacre des Foxes, c'est au tour de Sam North de craquer.

Ce jeune fan de Leicester City, âgé de 26 ans, aurait pu remporter 50'000 livres (70'000 francs) si son équipe préférée venait à soulever le trophée de Premier League en mai prochain, a finalement renoncé à son pari fou. Il a accepté l'offre de rachat qui lui a tout de même rapporté 29'000 livres (40'000 francs) immédiatement, pour les 10 livres qu'il avait misées avant le début de la saison. La raison de ce revirement? Le père de Sam North ne supportait plus la pression en cette fin de championnat!

«Mon père n'arrive plus à apprécier la saison et il m'en rend responsable», a déclaré le jeune homme dans les médias britanniques. «Samedi, pendant le match contre Crystal Palace, il a dû quitter la maison pour aller au pub alors qu'il restait dix minutes à jouer (ndlr: victoire de Leicester 1-0). Il a dit qu'il ne pouvait simplement pas encaisser cette pression. Ca le rendait malade!»

A l'heure actuelle, l'équipe coachée par l'Italien Claudio Ranieri compte toujours 5 points d'avance sur son dauphin Tottenham en tête du classement, alors qu'il ne reste que 7 matches à disputer cette saison. «Je crois que notre match contre Southampton dimanche sera difficile pour nous et je ne vois pas Liverpool arrêter Tottenham, alors avec la perspective de voir près de 30'000 livres sur la table, j'ai senti que c'était juste le bon moment», a ajouté Sam North.

«Je ne veux pas que les potes croient que j'ai perdu la foi en mon équipe en acceptant ce rachat», a toutefois souhaité le jeune homme. «Parce que je crois toujours sincèrement qu'ils font le faire (ndlr: remporter le titre). C'est une situation «win-win», maintenant que j'ai accepté l'argent.» Aux Foxes de compléter le travail pour le plus grand bonheur de tous leurs supporters, désormais.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!