Twitch: Il laisse le web boursicoter avec ses 50'000 dollars

Actualisé

TwitchIl laisse le web boursicoter avec ses 50'000 dollars

Un ingénieur permet aux utilisateurs de la plateforme de streaming de jeux vidéo Twitch de jouer ses propres économies en Bourse.

par
man
L'interface et la bande-son de la chaîne StockStream sur Twitch rappellent les jeux vidéo des années 1980. (dr)

L'interface et la bande-son de la chaîne StockStream sur Twitch rappellent les jeux vidéo des années 1980. (dr)

Après Twitch Plays Pokémon, expérience sociale qui invitait les internautes à collaborer sur une partie de «Pokémon Rouge», en 2014, une nouvelle chaîne atypique a vu le jour mardi sur la plateforme de streaming de jeux vidéo Twitch. Baptisée StockStream, elle permet aux internautes de jouer gratuitement en Bourse en direct avec de l'argent bien réel, celui de l'Américain Mike Roberts.

Cet ingénieur d'Amazon a mis à disposition 50 000 dollars que les spectateurs sont invités à faire fructifier. En pratique, quiconque peut rejoindre le direct et entrer dans le chat les commandes «!buy» (achète, en français) ou «!sell» (vend), suivies du symbole de la firme cotée sur le New York Stock Exchange. Toutes les 5 minutes, le système exécute la commande ayant reçu le plus de votes. Des points sont en outre distribués aux meilleurs investisseurs de ce «premier jeu coopératif multijoueur en Bourse du monde utilisant de l'argent réel», comme il se définit.

«Je voulais quelque chose avec de véritables conséquences et effets sur le monde réel en fonction de ce que vous tapez dans le chat», a déclaré Mike Roberts au site Kotaku. Si le fonds passe sous la barre des 25 000 dollars, le jeu s'arrête, selon les règles de l'autorité de régulation américaine Finra. Ce n'était de loin pas le cas, jeudi. Resté stable, son pécule avait même augmenté de quelques dizaines de dollars, après quelques jours.

Ton opinion