Bâle: «Il lui a dit de fermer sa gueule, ensuite il a tiré»
Actualisé

Bâle«Il lui a dit de fermer sa gueule, ensuite il a tiré»

Léa*, une jeune fille de 16 ans, avait été trouvée dimanche soir avec une blessure par balle au visage. Sa meilleure amie était présente ce soir-là. Elle témoigne.

par
Denise Dollinger/Felix Burch/o
La copine de la victime était présente lors des faits.

La copine de la victime était présente lors des faits.

Dimanche soir, une adolescente âgée de 16 ans a été retrouvée avec une blessure par balle au visage dans le studio de tatouage et de piercing Cadaphy, à Bâle. Sa meilleure amie, Jenny*, âgée de 18 ans, a été arrêtée par la police le soir même. Dans une interview donnée à «20 Minuten», elle s'exprime sur le déroulement de la soirée en question. «Pablo* nous a appelées et nous a invitées à passer la soirée au studio. Il était comme un frère pour moi.»

Plus agressif que d'habitude

Mais ce soir-là, tout était différent: «Pablo, qui se trouvait dans une arrière-chambre du studio avec trois amis, était plus agressif que d'habitude. Un pistolet était posé devant lui sur une table», explique Jenny. Elle a décidé de partir, mais l'Angolais de 23 ans a alors commencé à menacer les deux filles: «Il n'arrêtait pas de me poser l'arme contre la tête. Il m'a dit qu'il allait me tuer si je partais.»

Pablo s'est ensuite retiré dans une pièce à côté et «nous nous sommes mises à rire. Mais soudainement, il s'est retrouvé devant nous et a pointé son arme sur Léa. Il lui a dit de fermer sa gueule, ensuite, il a tiré», raconte Jenny. «Il y avait du sang partout. Je n'arrive pas à me sortir ces images de la tête.» Apeurée, Jenny s'est ensuite cachée dans un coin du studio. Pablo et ses amis ont rapidement pris la fuite. «Il a menacé de me tuer si je disais quelque chose.»

Quatre nuits ont passé depuis le drame. «Le pire, c'est que des copains me soupçonnent. Pourtant, c'est moi qui suis restée près d'elle en attendant que la police arrive. Je ne veux qu'une chose: que Léa guérisse très vite», conclut Jenny.

* Noms connus de la rédaction.

Ton opinion