France - Il manquait un «détail» sur le graphique de Jean Castex
Publié

FranceIl manquait un «détail» sur le graphique de Jean Castex

Lors de sa conférence de presse de jeudi, le Premier ministre a présenté une carte de l’épidémie en Europe. La France, mauvaise élève, n’y figurait pas.

La France pas si bon élève que ça…BFMTV

Jean Castex a dévoilé jeudi les premières étapes de la levée des restrictions en France. Selon le Premier ministre, le pic de la troisième vague de Covid-19 semble passé, et un début de déconfinement est prévu pour la mi-mai. «Nous avons de vrais motifs d’espoir» et «des perspectives nouvelles s’offrent à nous», s’est félicité Castex, fixant l’objectif d’«un été le plus normal possible».

Lors de cette conférence de presse, le Premier ministre a tenu à souligner que la France n’est pas le seul pays à être empêtré dans la crise sanitaire. «L’épidémie reste active chez plusieurs de nos voisins européens en particulier, notamment aux Pays-Bas et en Allemagne, où l’épidémie progresse à nouveau légèrement, depuis deux semaines, en dépit de mesures de freinage strictes», a-t-il expliqué.

Pour appuyer son propos, Jean Castex a dévoilé un graphique indiquant le nombre de cas par million d’habitants en Europe. Petit «détail»: la France ne figurait pas sur ce visuel, relève BFM TV. Un oubli manifestement volontaire de la part du chef du gouvernement, car si les Pays-Bas et l’Allemagne sont effectivement en difficulté, la France reste le plus mauvais élève, comme on peut le voir sur l’animation ci-dessous.

Comme on peut le constater sur ce graphique, la France a quasiment le même taux d’incidence que celui des Pays-Bas, mais il est largement supérieur à celui de l’Allemagne, les deux pays mentionnés par Castex. Ce n’est pas la première fois que le Premier ministre français se permet de petits arrangements dans ses comparaisons avec d’autres pays européens. Selon Mediapart, le chef du gouvernement a présenté un graphique «trafiqué» aux parlementaires en janvier dernier.

(joc)

Ton opinion