Il menaçait de tuer Obama
Actualisé

Il menaçait de tuer Obama

Un homme a été arrêté en Floride pour avoir menacé d'assassiner le candidat à l'élection présidentielle américaine Barack Obama. Des armes ont été saisies lors de l'arrestation.

Un homme qui, selon les autorités américaines, conservait des armes et du matériel de type militaire dans sa chambre d'hôtel et dans un véhicule, a comparu jeudi devant un tribunal pour menace d'assassinat du candidat démocrate à la présidentielle Barack Obama.

Raymond Hunter Geisel, 22 ans, a été arrêté samedi par des agents du Secret Service à Miami et un magistrat fédéral a ordonné jeudi son placement en détention sans possibilité de mise en liberté sous caution.

D'après les services secrets, le jeune homme a menacé d'assassiner Barack Obama à Miami en juillet. Il aurait fait référence au sénateur noir de l'Illinois en usant d'une épithète raciale et aurait dit: «S'il est élu, je l'assassinerai moi-même».

Barack Obama s'est rendu en Floride les 1er et 2 août mais n'est pas allé dans le sud de l'Etat.

Geisel aurait également fait part de sa haine pour George W. Bush et de sa volonté de tirer une balle dans la tête du président américain.

Geisel a démenti dans une déclaration écrite à un agent des services secrets avoir proféré de telles menaces, et les documents n'indiquent pas si le jeune homme avait pris des dispositions pour commettre un tel acte. Il a été seulement accusé de menace à l'encontre du prétendant démocrate à la Maison Blanche, mais pas à l'encontre du président américain.

L'avocat du jeune homme, désigné par le tribunal, s'est refusé à tout commentaire.

Geisel aurait déclaré qu'il était originaire de Bangor, dans le Maine, et vivait depuis une date récente à Marathon, dans les «Florida Keys». Il aurait également précisé aux agents qu'il avait des problèmes psychiatriques, mais n'aurait pas pu fournir les noms des établissements où il aurait cherché à se faire soigner.

Ton opinion