Actualisé 14.07.2015 à 17:37

France voisine

Il met le feu à sa maison en désherbant au chalumeau

Un retraité a voulu brûler des mauvaises herbes trop près de son pavillon de Saint-Genis-Pouilly (F). Un comportement à risque avec la sécheresse.

de
Julien Culet
Les autorités déconseillent fortement d'utiliser ce genre d'outil lors de grande chaleur.

Les autorités déconseillent fortement d'utiliser ce genre d'outil lors de grande chaleur.

Le chalumeau: un désherbant radical s'il en est, mais pour le moins inapproprié en période de canicule. C'est ce qu'a découvert un retraité de Saint-Genis-Pouilly (F), à la frontière genevoise, lundi en fin d'après-midi. En maniant son outil, il a mis le feu par inadvertance à un buisson situé contre sa maison. Les flammes ont ensuite léché la façade pour embraser la toiture de son habitation. Le sinistre a mobilisé une quinzaine de pompiers de l'Ain, qui ont dû être appuyés par leurs collègues genevois. Aucun blessé n'est à déplorer, mais la maison est inhabitable. Son propriétaire a été relogé, précise le «Dauphiné Libéré».

Intervenu sur le sinistre, le Service d'incendie et de secours de Genève explique avoir fort à faire en cette période d'intense chaleur. «Nous intervenons notamment entre une à trois fois par jour sur des feux de champs», explique le commandant Nicolas Schumacher. La nature étant très sèche, les flammes se propagent très vite. L'officier en appelle donc à la prudence.

Une prudence dont n'a pas fait preuve le retraité. «L'utilisation de ce type de chalumeau est à proscrire ces temps-ci», indique Grégoire Asinardi, chef du service Sécurité incendie et technique de l'Etat de Genève. Au bout du lac, il n'y a pas d'interdiction particulière de faire du feu en dehors des forêts (encadré). Le bon sens doit l'emporter. «Il est fortement déconseillé de faire un barbecue près d'un champ, illustre-t-il. Et il vaut mieux éviter les bougies, lanternes ou lampions dans l'herbe sèche.» L'interdiction ou non des feux le 1er août dépendra de la météo des prochains jours.

Consignes strictes dans les bois romands

A Genève, il est formellement interdit de faire du feu en forêt en dehors des emplacements prévus à cet effet. La règle peut être durcie en cas de forte sécheresse. Ce n'est pas le cas actuellement. Les forestiers et les gardes-faune suivent attentivement la situation pour relever le niveau d'alerte si nécessaire. Mais plusieurs cantons romands ont d'ores et déjà prohibé toute flamme dans leurs bois à cause de la sécheresse qui sévit. Ainsi, plus question de faire un barbecue dans ou à proximité des forêts valaisannes, vaudoises et, depuis hier, neuchâteloises.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!