Actualisé 02.10.2009 à 19:19

Ce n'était pas du rhum

Il meurt après avoir bu de la cocaïne

Un réseau de trafiquants de cocaïne liquide, à l'origine de la mort d'un homme ayant absorbé accidentellement ce qu'il croyait être du rhum, a été démantelé en région parisienne et en Guadeloupe.

Une information judiciaire avait été ouverte en juillet notamment pour "homicide involontaire" et "importation en bandes" après la mort en juillet par overdose d'un homme ayant bu de la cocaïne diluée dans l'eau, a-t-on précisé.

L'homme avait bu à son domicile de Claye-Souilly (Seine-et-Marne) ce qu'il pensait être du rhum, le liquide provenant de bouteilles de punch planteur rapportées de Guadeloupe par le petit ami de sa fille, selon une source policière.

L'analyse du contenu des bouteilles de punch a révélé qu'elles contenaient en réalité au total "1,4 kg de cocaïne diluée dans de l'eau", a-t-on expliqué de même source. La présence de cocaïne n'était pas connue par le petit ami qui devait remettre à une autre personne en région parisienne ces bouteilles qu'il avait achetées pour 20 euros chez un épicier en Guadeloupe.

L'homme qui devait réceptionner les bouteilles à l'arrivée a été interpellé en juillet, mis en examen et écroué dans le cadre de cette enquête dirigée par la JIRS (juridiction interrégionale spécialisée) de Paris, selon la source judiciaire.

Deux autres personnes avaient également été interpellées, l'une ayant été laissée en liberté et l'autre placée sous le statut de témoin assisté, a-t-on précisé

Lors de la perquisition au domicile de l'homme devant réceptionner les bouteilles, les enquêteurs ont découvert "trois autres bouteilles de punch planteur contenant 1,3 kg de cocaïne", a-t-on ajouté de source policière.

Deux autres personnes ont en outre été interpellées la semaine passée en Guadeloupe et devraient être prochainement déférées devant un juge d'instruction, selon la source judiciaire.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!