Actualisé 26.11.2014 à 12:58

Iran

Il meurt avec 1,7 kg de drogue dans le ventre

Un homme de 20 ans a perdu la vie dans un accident de voiture, en Iran. Il avait le ventre rempli de sachets de drogue.

Un jeune Iranien qui avait ingéré 1,7 kg de drogue conditionnée en 153 sachets est mort dans un hôpital du nord-est de l'Iran après un accident de la route, a rapporté mercredi l'agence officielle Irna.

Admis à l'hôpital de Gonabad avec de graves blessures à la tête et à la poitrine, l'homme de 20 ans a succombé à ses blessures et à l'excès d'acide dans son estomac provoqué par les sachets de drogue, a expliqué le chef de la police de la province du Khorasan-Razavi, cité par Irna. La nature de la drogue ingérée n'a pas été dévoilée.

L'Iran est l'une des principales voies d'acheminement de l'opium ou de l'héroïne en provenance d'Afghanistan, premier producteur mondial de drogue.

Pour tenter de limiter ce trafic qui passe par la frontière irano-afghane ou via le Pakistan, les autorités ont érigé depuis 20 ans un «mur» sur une large part des 1700 kilomètres des frontières orientales du pays, dont 900 km avec l'Afghanistan, pour un coût estimé à 700 millions de dollars.

Situé sur la route de transit de la drogue vers l'Europe et le Moyen-Orient, l'Iran est aussi une victime directe du trafic, avec quelque deux millions de drogués dont 400.000 héroïnomanes pour une population de 77 millions, selon des estimations officielles. Les trafiquants de drogue y encourent la peine de mort. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!