«Koh-Lanta»: «Il n'y a pas eu de négligence» du médecin

Actualisé

«Koh-Lanta»«Il n'y a pas eu de négligence» du médecin

Plusieurs candidats de «Koh-Lanta» ont pris la parole pour témoigner du professionnalisme du médecin et de sa présence constante lors de l'aventure.

par
mja/afp

Franck M., qui était le chef de l'équipe jaune, celle de Gérald B., lors de l'édition 2013 qui a été annulée, a raconté au Parisien ce qu'il s'est passé ce 22 mars au Cambodge. «Aux deux tiers du jeu, il a montré des signes de crampes, mais il n'était pas en arrêt cardiaque. Peut-être qu'il faisait un malaise, mais imaginer qu'un gars de 25 ans bâti comme lui faisait un malaise cardiaque sur un tir à la corde… Le jeu s'est terminé et tous les Jaunes se sont retrouvés autour de lui. Il était conscient.»

Concernant l'arrivée du médecin, qui a été mise en cause par divers médias, Frank M. affirme qu'elle s'est déroulée sans souci et réfute la thèse selon laquelle elle était bien trop tardive. «Pour quelqu'un qui stresse et qui n'y connaît rien, oui, il y a eu délai d'intervention. Mais cela reste relatif. Des gens ont réclamé: «Vite, le doc, vite, le doc…» Mais si vous appelez le 15 maintenant, il arrivera moins vite que n'est arrivé Thierry Costa. Gérald n'avait pas encore fait d'arrêt cardiaque. Denis Brogniart nous a demandé de dégager parce que le docteur et son équipe arrivaient. Et il a été pris en charge et mis sur une civière souple.»

«C'est un gâchis sans nom»

Aucune négligence donc selon lui. «Vous avez des crampes suite à un tir à la corde dans une fête du village, vous n'aurez pas un Thierry Costa qui vous prendra en charge si vite.» Frank M. est persuadé que le médecin a mis fin à ses jours à cause de la pression médiatique qu'il a subit: «Le mec, il était la veille au soir dans nos chambres pour prendre notre tension, à demander si ça allait... Il s'occupait de nous. C'est un gâchis sans nom.»

Guillaume, également candidat de l'édition 2013, a fait part de son «écœurement» à l'AFP, accusant «certains journalistes peu scrupuleux» d'avoir causé la mort du médecin. «Je l'ai connu avant, souriant et avenant, rassurant même. On savait qu'en cas de souci médical tout serait fait pour le mieux. Le soir après l'accident de Gérald, notre doc avait la mine du médecin qui a tout fait, qui a tout donné pour sauver une vie.»

Les images fournies à la police

Les vidéos du tournage de l'émission Koh-Lanta vont être déposées mardi après-midi au service de police chargé de l'enquête, après le décès d'un candidat le 22 mars et le suicide lundi du médecin de l'émission, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

La société de production doit déposer mardi après-midi les vidéos du tournage de Koh-Lanta, au Cambodge, afin que les policiers puissent en explorer le déroulé, selon cette source. Par ailleurs, une liste des candidats et membres de la société de production est en cours de constitution, afin qu'ils puissent être rapidement entendus par les enquêteurs, a ajouté cette source.

Une autopsie du corps du candidat décédé le 22 mars a été réalisée vendredi. Le parquet de Créteil a indiqué mardi à l'AFP ne pas communiquer sur les résultats de cette autopsie. Une enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Créteil pour «homicide involontaire», a été confiée à l'Office central de recherche des violences faites aux personnes (PJ). Aucune information judiciaire n'était ouverte mardi midi pour ces faits. Les autorités cambodgiennes ont classé l'affaire, estimant qu'il s'agissait d'une mort naturelle.

Ton opinion