Etats-Unis: Il n'y a pas qu'un seul pilote dans la voiture

Actualisé

Etats-UnisIl n'y a pas qu'un seul pilote dans la voiture

Deux experts en sécurité ont démontré qu'il était possible, à l'aide d'un ordinateur portable, de prendre le contrôle d'un véhicule au détriment du conducteur.

par
laf

source: youtube.com

Charlie Miller et Chris Valasek ont mis en évidence une nouvelle forme de piratage susceptible de toucher à l'avenir les automobiles. Placés sur les places arrières d'un véhicule, ils ont réussi à faire des manoeuvres contre la volonté du chauffeur de la voiture. Vidéo à l'appui, ils ont fait faire au véhicule des écarts sur la gauche et la droite, activé les freins, tronqué l'indicateur de vitesse et fait tomber à zéro la jauge d'essence.

Pour réaliser leur expérience, les deux experts ont connecté un ordinateur portable au centre de contrôle électronique de deux véhicules, une Prius de Toyota et un Espace de Ford datant de 2010. Ils ont branché leur terminal via le port de diagnostic utilisé ordinairement par les mécaniciens en cas de problème d'un modèle. Ils ont ensuite utilisé leur propre logiciel qui envoyait des instructions à l'ordinateur de bord en prenant le pas sur celles demandées par le conducteur de la voiture. Contenus dans la plupart des véhicules modernes, les unités de contrôle électroniques (UCE) font partie du réseau informatique qui contrôle la plupart des fonctionnalités de la voiture, y compris l'accélération, le freinage, ou la direction. «Nous aimerions bien qu'on commence à avoir une discussion sur le sujet et que les fabricants écoutent afin d'améliorer la sécurité des voitures», a expliqué à la BBC Charlie Miller.

Leur travail a reçu un accueil mitigé auprès des fabricants. Toyota a fait savoir qu'il ne s'agissait pas de piratage, car le matériel devait être «physiquement connecté à l'intérieur de la voiture». «En déconnectant le dispositif, la voiture fonctionne correctement», a tenu à préciser la marque japonaise, en ajoutant que le dispositif était en plus bien visible.

Les deux chercheurs vont eux présenter leur travail, financé par un fonds de recherche étatique, le mois prochain à Las Vegas, lors de la conférence Defcon, le grand rendez-vous consacré à la sécurité informatique.

Ton opinion