Actualisé 13.03.2020 à 14:56

Hockey sur glace

Il n'y aura ni champion, ni promu, ni relégué

Réunis en assemblée à Ittigen, les dirigeants des 24 clubs de National et Swiss League ont voté le statu quo dans les deux ligues. Le titre 2019-2020 ne sera pas décerné.

de
Sport-Center

Selon les premières indiscrétions, l'assemblée des dirigeants a confirmé les informations de jeudi consécutives à l'annulation de la saison. Au moment d'entrer dans la salle à Ittigen (BE), les dirigeants avaient la ferme intention de ne pas décerner le titre de champion de Suisse 2019-2020 ainsi que de conserver un statu quo en National League qui n'aura donc aucune relégation et aucun club de Swiss League ne sera promu dans l'élite. «Les temps sont très difficiles, remarque Denis Vaucher, directeur de la ligue. Le fait que la saison se termine ainsi me chagrine pour tous les acteurs qui, avec un engagement exemplaire, ont contribué à un championnat parfaitement réussi jusqu'à il y a deux semaines.»

Première depuis 1940

Cette saison blanche est une première depuis 1940. Cela fait en effet huitante ans que le titre avait toujours été décerné. A l'époque de la seconde guerre mondiale, le championnat de Suisse n'avait fait qu'une pause d'un an. Auparavant, la mobilisation lors du premier conflit mondial avait empêché la tenue d'un championnat en 1914 et 1915.

Par ailleurs Kloten et Viège, demi-finalistes de Swiss League, ne pourront pas briguer de promotion dans l'élite. Les deux dépositaires d'un dossier pour une montée devront à nouveau cravacher au second échelon la saison prochaine. Il en va de même pour le HC Martigny Valais, vainqueur de MySports League et engagé en finale du championnat contre Bâle. Les Valaisans sont ainsi contraints de prendre leur mal en patience en troisième division une saison supplémentaire.

Bienne en Champions League

Dans ce flux de mauvaises nouvelles, le HC Bienne peut tout de même se réjouir. Le club seelandais a obtenu l'assurance de disputer la Champions Hockey League. Comme aucun titre n'a été décerné, la cinquième place des Biennois les qualifie pour la compétition européenne en compagnie de Zurich, Zoug, Davos et GE Servette.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!