Actualisé 14.10.2012 à 15:32

Coupes budgétaires

Il n'y aura pas de patinoire à Vevey cet hiver

En raison de problèmes financiers, la Municipalité a reporté l'achat de la patinoire saisonnière. Cette animation hivernale est ainsi suspendue.

de
apn
Il ne sera pas possible de patiner à Vevey cet hiver. Mais l'animation sera de nouveau proposée quand les  finances de la Ville le permettront.

Il ne sera pas possible de patiner à Vevey cet hiver. Mais l'animation sera de nouveau proposée quand les finances de la Ville le permettront.

La Municipalité de Vevey a annoncé dans un communiqué, vendredi, qu'elle renonçait à l'achat d'une patinoire. Par conséquent, cette animation n'aura pas lieu pendant l'hiver 2012-2013. Entre 2008 et 2011, la patinoire a attiré près de 90 000 personnes. En juin dernier, le Conseil communal avait donné son feu vert pour que la Municipalité sorte d'un système de location et achète la patinoire.

Le législatif s'était montré favorable à un crédit d'achat de 674 000 fr. et l'inscription au budget 2013 d'un montant de 126 000 fr. pour le montage, le démontage, le transport et la maintenance de l'infrastructure.

Finalement, la Municipalité a estimé plus opportun de suspendre cette animation hivernale. Elle motive sa décision par des coupes budgétaires importantes visant à diminuer les charges et à «absorber la facture sociale cantonale en constante augmentation». Cette dernière, rapporte-t-elle, sera de 15,3 millions de francs en 2013, soit respectivement 3 millions et 6,3 millions de plus par rapport à 2012 et 2007.

Souscription populaire?

Yves Christen, le président de l'association Vevey sur Glace déplore cette «décision inattendue» et dit craindre que la mesure soit étendue dans le temps. Il annonce que l'association va tenir une séance de comité pour explorer d'éventuelles solutions permettant de maintenir la pratique des sports de glace à Vevey. Pourquoi ne pas lancer une souscription populaire? «Cette idée sera probablement explorée. La commune pourrait aussi, par exemple, prendre une partie de la location et notre association le reste», déclare Yves Christen.

Initialement annoncé à 14 millions de francs, le déficit veveysan prévu au budget 2013 a été ramené à moins de 8 millions de francs grâce aux coupes budgétaires.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!