Genève et Vaud: Il n'y aura pas de plan canicule
Actualisé

Genève et VaudIl n'y aura pas de plan canicule

Les cantons de Vaud et de Genève appellent à la prudence en raison des températures élevées qui s'annoncent. Mais aucun plan canicule n'est prévu.

par
comm
En cas de canicule, il faut s'hydrater suffisamment.

En cas de canicule, il faut s'hydrater suffisamment.

Vaud et Genève mettent en garde les personnes vulnérables contre les dangers des fortes chaleurs attendues de vendredi à dimanche. Les services sanitaires des deux cantons ne déclenchent toutefois pas de plan canicule car la situation ne devrait durer que quelques jours.

MétéoSuisse a émis un avis canicule pour les régions de Plaine au nord des Alpes. De vendredi à dimanche, les températures maximales seront comprises entre 33 et 36 degrés, expliquent jeudi les cantons de Vaud et de Genève dans des communiqués.

Comme cette vague d'extrême chaleur ne devrait durer que quelques jours, les cantons ne prévoient pas, pour l'instant, de déclencher leur plan canicule institutionnel. Mais les partenaires socio-sanitaires ont été informés et ils redoublent de vigilance auprès des personnes fragiles, précisent les communiqués.

Conséquences sérieuses

Les médecins cantonaux rappellent que cette chaleur peut avoir des conséquences sérieuses sur la santé, notamment pour les personnes âgées ou isolées, les jeunes enfants et les malades chroniques. Il faut veiller à se protéger de la chaleur en restant chez soi et en évitant les activités physiques aux heures les plus chaudes.

Les autorités conseillent de préserver la fraîcheur de la maison autant que possible en fermant les fenêtres et les volets le jour et en les ouvrant la nuit pour provoquer des courants d'air. Enfin, il convient de s'hydrater suffisamment, en buvant régulièrement, sans attendre d'avoir soif.

Les symptômes d'un coup de chaleur sont une faiblesse générale, température élevée, bouche sèche, confusion, vertige, désorientation, nausées et crampes musculaires. Il faut agir rapidement: faire boire la personne, la rafraîchir à l'aide de linges humides et appeler un médecin sans tarder. (comm/ats)

Ton opinion