08.07.2020 à 20:07

Curtis Waters

Il n’a eu besoin que du web pour percer

Le Népalais Curtis Waters figure, le 8 juillet 2020, dans le top 3 mondial des titres viraux sur Spotify avec «Stunnin’».

de
Julien Delafontaine
Waters sortira son premier album en 2020.

Waters sortira son premier album en 2020.

Instagram

L’artiste de 20 ans n’en revient pas du succès qu’il rencontre. «Ce qui m’arrive semble surréaliste. C’est presque comme dans un rêve», a-t-il confié au «Kathmandu Post». Abhinav Bastakoti (son vrai nom) a commencé à composer avec un logiciel téléchargé sur la Toile, qu’il a appris à utiliser en regardant des tutos sur YouTube. Il avait alors 14 ans. «Je passais mes journées devant mon ordi portable à créer des sons. Comme mes parents désiraient que j’aille le plus loin possible dans mes études et qu’ils ne comprenaient pas mon amour soudain pour la musique, j’en faisais secrètement dans ma chambre», s’est-il souvenu.

Son morceau «Stunnin’», aux paroles plutôt crues, a explosé sur les plateformes de streaming après être devenu viral sur le réseau social TikTok. «Internet est un outil formidable pour les bricoleurs de musique comme moi. Il n’y a aucune barrière à franchir: si ton contenu est attrayant et bon, il atteint les masses. Tu n’as besoin de rien d’autre qu’internet pour réussir», ajoute le Népalais. Il y a deux semaines, il a publié «System», plus electro que son «Stunnin’» aux sonorités pop et hip-hop. «La musique, pour moi, c’est explorer et exprimer différentes choses. Les gens découvriront toute ma diversité une fois que mon album sera sorti, vers la fin de l’année», promet Curtis Waters

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!