Angleterre: Il ne fait pas bon cambrioler cette grand-mère
Actualisé

AngleterreIl ne fait pas bon cambrioler cette grand-mère

Une grand-mère anglaise a utilisé sa béquille pour maîtriser un voleur qui s'était introduit chez elle.

La semaine dernière, alors que Gwyneth Davies, une veuve de 86 ans, passait tranquillement la journée chez elle à Treharris, une ville située dans le Pays de Galles, elle est tombée nez à nez avec un homme qui tentait de la cambrioler.

Ne craignant rien, la vieille dame qui venait pourtant de se casser les côtes, et avait souffert d'une fracture de la hanche et d'une double pneumonie, s'est défendue avec vigueur. Dès son entrée dans la cuisine, le cambrioleur a été reçu à coups de canne. «Il devait s'attendre à une proie facile», a-t-elle raconté au quotidien britannique Telegraph. «Mais moi j'avais ma béquille en métal!».

La grand-mère a ensuite fait asseoir le malfrat sur un tabouret. Elle a composé le numéro des urgences pour appeler les secours. Quand les agents sont arrivés chez elle, ils n'en croyaient pas leurs yeux. Gwyneth se tenait devant l'homme et le surveillait avec sa béquille.

«Ils m'ont demandé si j'allais bien. Je leur ai répondu. 'Vous êtes entrain d'interroger la mauvaise personne'. Les policiers ont alors éclaté de rire», a dit la dame âgée.

«Mme Davis est un personnage remarquable. C'est une héroïne. Elle est incroyable», s'est enthousiasmé le détective Justin Noble.

Le voleur, un homme de 26 ans dont l'identité n'a pas été révélée, a été inculpé pour cambriolage.

Ton opinion