Football – Angleterre : «Il ne reconnaîtrait pas un leader face à Churchill»

Publié

Football – Angleterre «Il ne reconnaîtrait pas un leader face à Churchill»

L'agent de Paul Pogba s'en est pris à Paul Scholes, légende de Manchester United, qui avait critiqué son joueur. Ambiance.

par
duf

C'est ce qu'on appelle un tacle à la carotide. Mino Raiola n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, mardi matin du Twitter. L'agent de joueurs le plus célèbre du monde, qui compte Paul Pogba, Zlatan Ibrahimovic, Mario Balotelli ou Marco Veratti dans son impressionnant portefeuille de joueurs, n'a pas hésité à s'en prendre à Sir Paul Scholes, ancien meneur de jeu de Manchester United et de l'équipe d'Angleterre.

«Certaines personnes ont besoin de parler par peur d'être oubliées. Paul Scholes ne reconnaîtrait pas un leader, même s'il se trouvait face à Sir Winston Churchill», a asséné l'agent italo-néerlandais. «Scholes devrait devenir directeur sportif (ndlr: de Manchester United) et conseiller à Ed Woodward (directeur général du club) de vendre Paul Pogba. Il y aurait des nuits blanches pour trouver un nouveau club à Pogba», a-t-il ajouté dans un autre tweet assassin.

Raiola réagissait ainsi aux critiques formulées le week-end dernier par Paul Scholes au sujet de Paul Pogba, dont les performances depuis son retour à Manchester United ont évolué en dents de scie. Dimanche, l'équipe mancunienne a été battue par Brighton, qui dispose de moyens nettement inférieurs, en championnat. Bien que buteur sur penalty, Pogba n'a pas semblé peser sur la rencontre. «Il manque des leaders dans cette équipe. On pensait que Paul Pogba serait le candidat idéal pour ce rôle, mais il était encore absent. Il est tellement inconstant», a regretté Scholes dans une émission qui a suivi la partie.

Mino Raiola, qui s'exprime relativement peu sur les réseaux sociaux, n'a pas apprécié l'attaque. La riposte de l'agent cache-t-elle un plan de communication visant à faire grimper l'intérêt et les enchères pour son joueur, que la rumeur envoyait à Barcelone avant le début de la saison malgré un contrat toujours valable?

Plusieurs personnalités n'ont pas hésité à rentrer dans le lard de Raiola, à l'image des anciens internationaux anglais Phil Neville et Mike Phelan. «Espérons que Paul Pogba recadre son agent et le fasse taire», a réagi le premier. «Il fut un temps ou c'était la capacité, la constance, l'attitude, les performances et l'application d'un joueur qui générait une activité de transfert», a complété le second.

Ton opinion