Romain Duris: Il ne se voyait pas devenir comédien
Actualisé

Romain DurisIl ne se voyait pas devenir comédien

Romain Duris revient sur ses débuts totalement inattendus dans le cinéma. Et pour cause, il a failli être artiste peintre... et a envie de retourner à sa première passion.

par
Ludovic Jaccard
Le Français de 38 ans a décidé de faire une pause dans sa carrière.

Le Français de 38 ans a décidé de faire une pause dans sa carrière.

A l'affiche du film «L'Écume des jours», tiré du roman de Boris Vian, le comédien de 38 ans crève l'écran. Pourtant, plus jeune, le Français n'avait jamais rêvé de devenir acteur. «Une fois mon bac en poche, j'ai suivi des études d'arts appliqués, à Paris. J'étais sans doute acteur dans ma façon d'être mais jamais je ne me serais dit: «Un jour, je serai comédien»... J'avais un look improbable, les cheveux en l'air, une dégaine. Il y avait bien des mecs qui m'arrêtaient dans la rue pour me demander si je voulais tenter tel ou tel casting. Je refusais», a confié Romain au «Parisien Magazine».

Cependant, le jeune homme a quand même accepté une fois de passer une audition pour le réalisateur Cédric Klapisch, en 1994. «J'avais aimé son précédent film, «Rien du tout». J'ai donc tourné dans «Le Péril jeune», à 18 ans. J'avais confiance en la vie, je volais, j'avais la musique, la peinture, de vraies passions: ça allait forcément donner quelque chose un jour», dit-il.

Des bonshommes qui font l'amour

Peindre des toiles était la priorité de Romain à cette époque. Et ses œuvres avaient un style plutôt surprenant. «Des petits bonshommes qui font l'amour dans des paysages saugrenus! Ce n'était pas porno, plutôt drôle, se souvient-il. Mais j'étais tout à fait conscient qu'il fallait gagner sa vie et je voulais illustrer des livres pour enfants.»

Mais quand Romain a tourné dans «L'Auberge espagnole», en 2002, il a eu un véritable déclic: «En fait, tourner dans ce film m'a révélé à mon métier. C'était un vrai rôle de composition. Au départ, je ne comprenais pas mon personnage, je ne parvenais pas à l'aimer, et c'est en le travaillant que je me suis mis à apprécier ce métier. Huit ans après mes débuts!»

Besoin d'un break

Aujourd'hui, fort de ses nombreux succès sur grands écrans, Romain aimerait faire une petite pause. Il faut dire que ses pinceaux lui manquent un peu. «Ça fait deux ans et demi que je n'arrête pas. Une pièce de théâtre avec Patrice Chéreau, le film «Populaire», «L'Écume des jours» et le Klapisch. Permettez-moi de faire un break! Je lis des scénarios, j'ai envie d'un truc plus radical que d'habitude, mais je veux aussi trouver du temps pour peindre. Il faut pouvoir s'y mettre tous les jours, ou bien se contenter d'être un peintre du dimanche.»

Regardez la bande-annonce du film L'Ecume des jours, actuellement au cinéma:

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion