Affaire Gabby - «Il n’y a aucun doute, c’est à Brian Laundrie que j’ai parlé. A 100%»
Publié

Affaire Gabby«Il n’y a aucun doute, c’est à Brian Laundrie que j’ai parlé. À 100%»

Un randonneur affirme avoir croisé le petit ami de Gabby Petito samedi près du Sentier des Appalaches, dans le Tennessee.

Alors que les enquêteurs focalisent principalement leurs recherches sur la réserve de Carlton, en Floride, il se pourrait que Brian Laundrie se trouve à un tout autre endroit. Un randonneur de passage près du Sentier des Appalaches affirme en effet avoir croisé le petit ami de Gabby Petito samedi dans le Tennessee, près de la frontière avec la Caroline du Nord. Dennis Davis circulait près du terminus nord du sentier quand il s’est trompé de route et est entré par erreur dans un parking.

Au moment où il tentait de faire demi-tour, l’Américain domicilié en Floride a vu un pick-up blanc arriver derrière lui et lui faire un appel de phares, comme pour lui signaler qu’il pouvait terminer sa manœuvre. Une fois son demi-tour effectué, Dennis Davis s’est retrouvé à la hauteur du véhicule blanc. L’homme au volant a alors sorti une main par la fenêtre. «Je me suis arrêté à côté du véhicule. J’ai baissé ma vitre et j’ai commencé à parler avec le monsieur. J’ai tout de suite compris que quelque chose n’allait pas chez lui», a raconté le randonneur à plusieurs médias, dont le «New York Post».

Dans un premier temps, Dennis Davis a pensé que l’automobiliste était drogué, mais il lui a finalement plutôt semblé qu’il était «mentalement atteint». Le jeune homme au volant a expliqué au randonneur qu’il était perdu et qu’il cherchait à rejoindre la Californie après s’être disputé avec sa petite amie. «Il disait: «Ma petite amie et moi nous sommes disputés, et mon Dieu je l’aime, et elle m’a appelé, et je dois aller en Californie pour la voir», a témoigné Dennis Davis.

Le randonneur a essayé de donner quelques indications au jeune homme, mais celui-ci a refusé de les prendre en compte et expliqué qu’il allait rester sur la même route. Ce n’est que quelques minutes après la fin de cette conversation que Dennis Davis a commencé à se demander si l’individu qu’il venait de quitter n’était pas Brian Laundrie. L’homme s’est arrêté pour consulter quelques photos sur son téléphone, et son constat est formel: «Il n’y a aucun doute là-dessus. C’est à Brian Laundrie que je venais de parler. À 100%. Pas un doute dans mon esprit.»

Cette certitude en tête, Dennis Davis a alerté le FBI, ainsi que les polices du Tennessee et de Caroline du Nord. Le bureau du shérif du comté de Haywood a expliqué avoir reçu une dizaine d’autres signalements et appels entre samedi et dimanche, mais aucun n’était aussi précis que le témoignage de Dennis Davis. Une équipe a été envoyée dans la zone en question, mais ni le FBI, ni la police n’avait encore pris contact avec le randonneur dimanche.

Le Sentier des Appalaches et le plus long sentier de randonnée du monde, s’étendant du Maine à la Géorgie. En mars, Gabby Petito avait partagé sur Instagram une photo visiblement prise sur ce sentier en Géorgie. Selon Rose Davis, qui se présente comme l’une des meilleures amies de la jeune femme, Brian Laundrie aurait «vécu seul dans les Appalaches pendant des mois» par le passé.

(joc)

Ton opinion