Genève: Il offre son premier salaire à qui lui trouvera un job
Actualisé

GenèveIl offre son premier salaire à qui lui trouvera un job

Malgré ses diplômes et son expérience, Jérôme Bernard est en fin de droit. Il tente une opération originale via les réseaux sociaux.

par
Jérôme Faas
Le trentenaire dans son salon. "Cela me coûtera bien moins cher de donner un mois de salaire que de n'en percevoir aucun pendant encore six mois."

Le trentenaire dans son salon. "Cela me coûtera bien moins cher de donner un mois de salaire que de n'en percevoir aucun pendant encore six mois."

Après plus de 300 candidatures infructueuses, il passe à la vitesse supérieure. A la recherche d'un emploi, Jérôme Bernard propose carrément de payer pour travailler. Ce Genevois de 38 ans s'engage à verser son premier mois de rémunération à quiconque lui permettra de dénicher un poste en lien avec ses compétences dans la région lémanique.

L'homme n'a rien d'un désespéré. Bien que sans revenu depuis le mois de février, ses économies lui permettent de voir venir. «Mais pour moi, le calcul est simple: cela me coûtera bien moins cher de donner un mois de salaire que de n'en percevoir aucun pendant encore six mois.»

Longtemps actif dans le négoce international

Titulaire d'un bachelor de l'Ecole hôtelière de Lausanne et d'un MBA, Jérôme Bernard a longtemps travaillé dans le négoce international, dont cinq ans à Londres et Amsterdam. Il parle trois langues, a géré des équipes et des portefeuilles de clients dans le secteur industriel. «Un séjour à l'étranger est très enrichissant, mais je découvre que rentrer est difficile. La grande question, à présent, est: vais-je être obligé de m'expatrier à nouveau?» Après avoir décidé, en 2011, de se rapprocher de ses proches et de sa «région de coeur», il préférerait l'éviter.

«Se plaindre ne sert à rien»

Pour y parvenir, il parie sur Facebook et son effet boule de neige. Depuis dix jours, son offre y circule. «Se plaindre ne sert à rien, positive-t-il. Je préfère me démener pour imaginer des solutions innovantes afin de trouver un travail au plus vite.»

Ton opinion