01.10.2019 à 15:53

Base jumpIl paie son billet et saute de la cathédrale de Berne

Un Australien de 37 ans a bravé l'interdit il y a quelques semaines en sautant de la collégiale Saint-Vincent. Les responsables du monument envisagent de porter plainte.

de
cho/joc

Source: BASE Weekly

«Je ne sais pas si c'est légal, mais je vais essayer.» C'est par ces mots que commence la vidéo réalisée par Jess T., un base jumper de 37 ans. Il y a quelques semaines, l'Australien s'est élancé du haut de la collégiale Saint-Vincent, à Berne, et a filmé sa folle descente. Le monument culminant à 100 mètres de haut, le vol de la tête brûlée n'a duré que quelques petites secondes.

Le trentenaire explique avoir d'abord voulu escalader la façade de l'édifice de nuit. Mais ne trouvant pas de solution, il s'est rabattu sur une méthode moins osée. Jess T. a donc attendu l'ouverture de la cathédrale et a payé les 5 francs lui permettant d'atteindre légalement le sommet de la tour. «Jamais autant de gens ne m'avaient vu, et je m'en suis quand même sorti», raconte le base jumper à «Blick». Après son saut, l'Australien s'est rapidement réfugié sous l'escalier couvert pour ne pas se faire attraper.

Jess T. a diffusé la vidéo le 7 septembre sur la chaîne BASE Weekly de YouTube. Les responsables du monument voient cette cascade illégale d'un très mauvais oeil: «C'était stupide! Il s'est mis en danger, et les autres avec», a réagi Felix Münster, intendant et sacristain de la cathédrale. Et le base jumper pourrait bien avoir des ennuis: «Nous sommes en pleine discussion pour savoir si nous devons porter plainte. Dans tous les cas, nous voulons que cette vidéo soit effacée», conclut-il.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!