Actualisé 16.02.2017 à 13:54

Berne

Il part faire sa lessive, le voleur en profite

Allégé de 300 fr., Karel Straumann de Lyss y réfléchira à deux fois avant de s'absenter sans verrouiller la porte de son appartement. Le malfaiteur, identifié par sa caméra de surveillance, court toujours.

de
dan/jen

«Je pensais sortir pendant un court moment seulement . Je n'ai donc pas fermé mon appartement à clé.» Mal en a pris à Karel Straumann, mardi après-midi dans la commune bernoise de Lyss. Tout juste parti pour transférer son linge dans la machine à sécher, le malheureux a vu son appartement visité. Le butin dérobé: un portemonnaie contenant des cartes et 300 fr. en liquide. «J'ai d'abord pensé l'avoir oublié ou égaré quelque part», raconte à «20 Minuten» l'homme, qui a finalement remarqué que la porte de son appartement était entrouverte. Un élément jugé suspect.

Cambriolages fréquents

En raison des infractions fréquentes dans le voisinage, Karel Straumann avait eu la bonne idée d'installer chez lui une caméra de surveillance. Un coup d'œil à l'enregistrement a confirmé ses craintes: on s'était bien introduit chez lui pendant son absence. «J'ai été soufflé par ce que j'ai vu», assure le lésé.

Immédiatement publiées sur son compte Facebook, les photos de la bande accablent un homme coiffé d'une casquette.

Suspect toujours en cavale

Alertée, la police cantonale bernoise indique qu'elle n'a jusqu'à présent pas pu lui mettre la main dessus. Sa porte-parole, Regina Aeberli, met toutefois le doigt sur le risque d'atteinte à la protection de la personnalité engendré par la publication du visage du cambrioleur sur la toile. «Je veux juste informer les gens et les sensibiliser», se défend le lésé.

Conséquence positive pour Karel Straumann, malgré ses nuits blanches: son portemonnaie a été retrouvé deux rues plus loin. Sans argent, mais avec toutes ses cartes. «Désormais, je prendrai toujours le temps de fermer ma porte, peu importe la durée de mon absence.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!