Actualisé

Il perd sa Mercedes et son procès

Dépossédé de sa Mercedes 500 SL après l'avoir confiée à un prétendu portier d'hôtel milanais, un Suisse ne recevra pas un centime de son assurance.

Le vol n'en était pas un, a jugé le Tribunal fédéral, qui a donné raison à l'assurance. En effet l'abus de confiance n'est pas assuré. En butte à des problèmes de parcage, l'homme avait confié sa voiture à un homme en costume-cravate qui lui avait proposé de garer la limousine au sous-sol de l'établissement quatre étoiles. Il n'a plus jamais revu sa voiture.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!