Corée du Sud: Il perd une main après avoir mangé des sushis
Publié

Corée du SudIl perd une main après avoir mangé des sushis

Un septuagénaire a été victime d'une grave infection après avoir consommé du poisson cru. Les médecins n'ont pas pu sauver sa main gauche.

par
joc
Vingt-cinq jours après une première opération, l'homme a dû se faire amputer de la main gauche.

Vingt-cinq jours après une première opération, l'homme a dû se faire amputer de la main gauche.

NEJM

Un Sud-Coréen de 71 ans a connu une terrible mésaventure après un repas dans un bar à sushi local. Douze heures après avoir mangé du poisson cru, le septuagénaire a été victime de fièvres récurrentes et de douleurs aiguës dans la main gauche. Sa paume présentait d'impressionnantes cloques violacées, appelées bulles hémorragiques. De plus, un gonflement érythémateux, avec des bulles gonflées et des ecchymoses s'étaient formées sur le dos de sa main.

Les médecins qui l'ont pris en charge, à la fin du mois de juillet, ont diagnostiqué une infection à la bactérie Vibrio vulnificus. Une opération d'urgence a permis au personnel médical d'isoler les bulles. Malgré cette intervention, les lésions cutanées du patient ont évolué en ulcères nécrotiques profonds, et l'amputation n'a pu être évitée. Vingt-cinq jours après une première opération, le septuagénaire a donc perdu sa main gauche.

Le «New England Journal of Medecine» précise que l'homme était atteint d'un diabète de type 2 et d'une insuffisance rénale terminale. Les médecins expliquent que les patients souffrant de certains troubles immunitaires, de maladies hépatiques chroniques ou du cancer sont plus exposées au risque de complications en cas de contamination à Vibrio vulnificus.

Ton opinion