Japon: Il piégeait ses clientes pour les faire uriner
Actualisé

JaponIl piégeait ses clientes pour les faire uriner

La police a interpellé un chauffeur de taxi qui offrait à ses passagères des gâteaux bourrés de diurétiques, rien que pour le plaisir de les voir se soulager dans sa voiture.

«Ca m'excitait de voir des femmes qui ne pouvaient plus se retenir», a déclaré le chauffeur de taxi aux enquêteurs, d'après un responsable de la police japonaise, interrogé par l'AFP.

Selon la même source, la police a saisi chez cet homme quelque cinquante enregistrements vidéo de femmes en train de se soulager dans son taxi, images qu'il a filmées au moyen d'une petite caméra de sécurité.

Diurétiques dans les gâteaux

Le chauffeur, dont l'identité n'a pas été révélée, a expliqué qu'il achetait les diurétiques sur internet et qu'il les mélangeait avec des petits gâteaux de type crackers.

L'une des passagères, piégées fin octobre dernier à Osaka, dans l'ouest du pays, s'est plainte du comportement de cet homme. Elle a indiqué qu'il lui avait proposé une course à moitié prix et qu'il lui avait, en plus, offert quelques crackers. Mais il avait ensuite refusé de s'arrêter quand elle lui avait demandé d'aller aux toilettes, consentant tout au plus, par souci de propreté, à lui tendre une alaise absorbante.

«Apparemment, il adorait voir ces femmes se tortiller dans tous les sens dans sa voiture», a commenté un policier à l'AFP. (afp)

Ton opinion