VALAIS - Il pollue le Rhône durant sept mois. Il écope du sursis
Publié

VALAISIl pollue le Rhône durant sept mois. Il écope du sursis

Un patron d’entreprise a déversé des eaux polluées dans le Rhône durant sept mois. La justice l’a condamné à du sursis.

par
Fabrice Zwahlen
Le Rhône a été souillé durant sept mois en 2019 par les rejets d’une entreprise située entre Martigny et Sion.

Le Rhône a été souillé durant sept mois en 2019 par les rejets d’une entreprise située entre Martigny et Sion.

François Melillo/20 Min

Une firme située entre Martigny et Sion, active dans le gravier et le béton, a déversé illégalement des substances polluées dans le Rhône. Les faits se sont produits entre mai et novembre 2019, soit durant près de sept mois.
Les analyses de trois échantillons prélevés par le Service valaisan de l’Environnement (SEN), auteur de divers contrôles durant ce laps de temps, ont révélé un net dépassement des valeurs mentionnées dans l’Ordonnance sur la protection des eaux (OEaux). Les taux constatés indiquaient un niveau 1600, 2200 et 3600x supérieur à la norme en vigueur. Les substances trouvées n’ont pas été rendues publiques.

Le prévenu a reçu deux sommations du SEN, sans bouger le petit doigt. Il a donc été dénoncé au Ministère public.

Eaux de lavage fortement polluées

Cette affaire n’est en réalité qu’une suite. Le SEN lui avait déjà intimé l’ordre d’assainir ses installations pour juin 2016, conformément à un plan détaillé homologué en date du 17 juin 2015. Mais ce n'est qu'après avoir effectué des contrôles que le SEN a constaté en juin 2020 que les eaux de lavage, fortement polluées, coulaient toujours jusqu’au fleuve.

L’administrateur unique de la société encourait jusqu’à trois ans de prison ferme. Le Valaisan a finalement été condamné par ordonnance pénale à 120 jours-amendes à 120 francs avec sursis durant deux ans et une amende de 2500 francs. L’homme a été reconnu coupable d’infraction à la loi fédérale sur la protection des eaux.

Ton opinion