Crise politique à Vevey (VD): Il pousse l'enquête plus loin et finit sous enquête

Actualisé

Crise politique à Vevey (VD)Il pousse l'enquête plus loin et finit sous enquête

Le président de la commission de gestion est visé par le préfet pour une possible violation du secret de fonction. Il dénonce des entraves à ses investigations sur l'affaire Girardin.

par
Yannick Weber
Le conseiller communal (Décroissance-Alternatives) se défend d'avoir révélé des documents secrets et prône la transparence.

Le conseiller communal (Décroissance-Alternatives) se défend d'avoir révélé des documents secrets et prône la transparence.

YWE/DR

La pause politique estivale n'aura pas permis de calmer la tourmente à Vevey (VD). Ce jeudi de rentrée, le parti Décroissance-Alternatives est arrivé au pas de charge en révélant l'ouverture d'une enquête administrative, en juillet, contre l'un de ses membres élu au parlement local, Gilles Perfetta, président sortant de la commission de gestion, dont le rôle est d'examiner la gestion municipale des affaires lors de l'année écoulée.

En toile de fond, le rapport annuel présenté par la commission à l'ensemble du Conseil communal (législatif), fin juin, qui contenait les résultats des investigations de ses membres autour de «l'affaire Girardin» (lire encadré). Le préfet du district Riviera Pays-d'Enhaut a, dans la foulée de la publication du rapport, ouvert une enquête contre Gilles Perfetta pour déterminer si le texte violait le secret de fonction, ce qui est interdit par le Code pénal et passible de trois ans de prison.

«J'assume le contenu du rapport»

Une majorité de la commission, menée par son président, a plongé le nez dans la gestion par la Municipalité de la crise qui secoue Vevey depuis le printemps. Une minorité s'y opposait, arguant que la commission outrepasserait ainsi ses prérogatives et chercherait à se substituer à l'enquête judiciaire ouverte par le Canton. Or cette dernière ne vise pas le travail de la Municipalité, mais la Fondation Apollo, elle-même dirigée par le municipal suspendu Lionel Girardin.

Gilles Perfetta, suspecté d'être allé trop loin et d'avoir publié des éléments confidentiels, s'est montré serein. «Je vois mal comment le rapport de la commission aurait pu «révéler un secret», puisqu'aucun ne lui a été confié», a-t-il répondu au préfet. Selon lui, aucun des documents consultés, et auxquels le rapport fait référence, n'avait été signalé comme confidentiel. «J'assume pleinement le contenu du rapport. C'est avec enthousiasme que je développerai, dans le cadre d'une audience pénale publique, les principes de droit à l'information et de transparence», ajoute-t-il.

Pressions et entraves

Jeudi, Décroissance-Alternatives a dénoncé des entraves qu'auraient subies les membres de la commission lors de leurs investigations. Commune et Canton auraient cherché à leur empêcher l'accès à des documents. L'avocat de Lionel Girardin, lui, a intimé à la commission de ne pas investiguer l'affaire dans lequel son client était impliqué, expliquant que ce rôle appartenait à la justice. Décroissance Alternative y voit des attaques contre la transparence et la liberté des citoyens d'accéder aux documents entourant la gestion de leur commune. «Nous souhaitons défendre le contrôle démocratique des citoyennes et citoyens sur tous les exécutifs politiques communaux du canton», exprime Yvan Luccarini, député au Grand Conseil, qui y déposera une interpellation mardi prochain pour faire réagir directement le Conseil d'Etat.

Une affaire toxique

En avril, «20 minutes» et «24 heures» révélaient les soupçons de fraude et de conflits d'intérêt entourant Lionel Girardin, municipal socialiste et président de la Fondation Apollo, subventionnée par le Canton et plusieurs communes. On lui reprochait d'avoir utilisé pour sa propre entreprise privée des locaux appartenant à la ville, et d'avoir embauché des membres de sa famille à des postes de la Fondation. Le Conseil d'Etat a porté plainte contre l'élu, qui a été suspendu en attendant les conclusions de l'enquête. L'affaire a rythmé la vie politique veveysanne et empoisonné son climat.

Ton opinion