Arts martiaux mixtes: Il refuse d’abandonner malgré une épaule luxée
Publié

Arts martiaux mixtesIl refuse d’abandonner malgré une épaule luxée

Pour son premier combat amateur, l’Américain Cole Farsaci est allé au bout de lui-même. Malheureusement, cela lui a coûté la défaite et une impressionnante blessure. 

Twitter / @NeoValeTudo

L’expression bien connue du milieu des arts martiaux mixtes «Tap or Snap», que l’on pourrait traduire par «abandon ou luxation», a connu un nouvel épisode lors de la soirée Cage Wars 52, disputée à Schenectady dans l’état de New York (États-Unis).

Lorsqu’un combattant se trouve bloqué dans une position inconfortable, il a deux solutions: tapoter le bras ou la jambe de son adversaire pour signifier l’arrêt du combat, ou subir les conséquences de la prise dont il est victime. Pour son premier combat amateur, l’Américain Cole Farsaci a choisi la deuxième option contre son compatriote Jahliel Palmer. Pris dans un «kimura lock», Farsaci n’a pas voulu abandonner. Quelques secondes plus tard, son épaule a été complètement disloquée par son adversaire, et l’arbitre a mis fin à son calvaire.

(Sport-Center)

Ton opinion

1 commentaire