Mendrisio (TI): Il regarde trop de films, Salt lui coupe la connexion
Publié

Mendrisio (TI)Il regarde trop de films, Salt lui coupe la connexion

Un Tessinois de 25 ans fait partie des clients les plus «gênants» de l’opérateur téléphonique, qui l’a déconnecté pour excès de roaming.

1 / 1
Salt a estimé que son client ne faisait pas une utilisation normale de son abonnement illimité.

Salt a estimé que son client ne faisait pas une utilisation normale de son abonnement illimité.

KEYSTONE

Quelque 211 Go de données consommés en roaming en seulement 18 jours. Le record personnel d’un jeune homme de 25 ans, originaire de la région de Mendrisio, au Tessin, n’a pas plu à son opérateur téléphonique, Salt. La semaine dernière, celui-ci a coupé la connexion de ce client «gênant» qui avait souscrit un abonnement censé être «illimité», rapporte tio.ch/20minuti.ch.

«Je suis stupéfait de cette décision», a réagi l’abonné qui étudie et travaille en Allemagne depuis le mois de mai et n’a désormais plus de connexion internet. «J’ai souscrit l’abonnement pour être toujours en contact avec ma famille et mes amis, mais aussi pour travailler et, bien sûr, pour regarder des films comme tout le monde. J’avais choisi l’option illimitée précisément parce que j’utilise internet. Sinon, j’aurais opté pour autre chose», a déclaré le jeune homme au portail d’informations tessinois.

«Respecter une utilisation normale»

La porte-parole de Salt

L’affaire n’est pas ordinaire, réplique Salt. Citée par tio.ch/20minuti.ch, Viola Lebel, porte-parole de l’opérateur, a fait savoir que depuis juin, le jeune homme aurait consommé «l’équivalent de 2400 heures de musique ou 100 heures de vidéo sur Netflix chaque mois». «Nos contrats sont clairs à ce propos. Les clients illimités doivent respecter une utilisation normale du service, en particulier en roaming», répond Salt au jeune homme, qui se plaint d’avoir été bloqué sans préavis.

«Il est important de surveiller activement le 0,1% des utilisateurs qui consomment des volumes extrêmement élevés de données, afin de garantir des prix attractifs aux 99,9% autres clients», ajoute Viola Lebel. «Si nous n’agissons pas, nous devrons augmenter les prix pour tous les clients, ce que nous voulons bien sûr éviter.»

(man)

Ton opinion

560 commentaires