Gustav/Cuba: «Il règne une atmosphère de désolation»
Actualisé

Gustav/Cuba«Il règne une atmosphère de désolation»

La «situation était très dramatique» samedi sur l'île cubaine de la Jeunesse traversée par le cyclone Gustav qui a causé de «nombreux dégâts» et provoqué l'inondation d'entreprises situées dans la zone côtière.

«La situation est très dramatique, il règne une atmosphère de désolation. Les images sont très impressionnantes. Plusieurs entreprises, des commerces, situés dans la zone côtière, ont été inondés», a raconté le correspondant de la télévision nationale cubaine, Noel Otano, en faisant état de «nombreux dégâts».«Jusqu'à maintenant, personne n'a fait état de pertes de vies humaines, mais la situation est très dramatique», a-t-il ajouté en précisant que des «vents extrêmement forts» avaient endommagé le réseau de communications sur l'île.Après avoir traversé l'île de la Jeunesse, qui se trouve à une centaine de km de la côte méridionale de la grande île de Cuba, Gustav devait balayer en fin de journée la province occidentale de Pinar del Rio, voisine de celle La Havane placée en état d'alerte maximale.La vitesse des vents est passée au cours de la journée de samedi de 185 km/h à 230 km/h, une puissance jamais atteinte jusqu'ici pour Gustav qui est devenu un ouragan «extrêmement dangereux» de catégorie 4, a averti le Centre américain des ouragans (NHC), situé à Miami (Etats-Unis).Gustav pourrait encore se renforcer, selon le NHC, et atteindre la catégorie 5, la plus élevée sur l'échelle Saffir-Simpson et qui est accompagné de vents soufflant à plus de 250 km/h, avant de traverser l'ouest de Cuba, non loin de la capitale, et de menacer à partir de dimanche le Golfe du Mexique ainsi que la Louisiane et le Texas (sud des Etats-Unis) où l'état d'urgence a été déclaré par le président George W. Bush. (afp)

Ton opinion