Actualisé

RussieIl reste suspendu une heure à un pont basculant

La police de Saint-Pétersbourg a annoncé lundi avoir ouvert une enquête après la diffusion sur Internet de photos d'un homme ayant réussi à se suspendre à un pont de la ville.

Un inconnu muni d'une torche s'est accroché dans la nuit de dimanche à lundi à un réverbère du pont Troïtski, en plein centre de l'ancienne capitale impériale située dans le nord-ouest, pendant que ce dernier se levait pour laisser passer des bateaux, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police locale. Les photos ont ensuite été publiées sur le site internet Metro.

Il y est resté suspendu pendant environ une heure.

Quand les services de sécurité l'ont remarqué et commencé à abaisser de nouveau le pont pour l'interpeller, l'homme s'est jeté dans la Néva et a réussi à s'enfuir.

Ponts nocturnes

A Saint-Pétersbourg, deuxième ville de Russie, les sept ponts enjambant la Néva se lèvent toutes les nuits de début mai jusqu'à la fin de l'automne pour permettre la navigation des navires.

En 2010, le groupe contestataire Voïna avait dessiné un phallus d'une soixantaine de mètres de hauteur sur le pont Liteïni. Le pont relevé, l'énorme dessin se dressait juste en face du siège local du FSB (service fédéral de sécurité, issu de l'ex-KGB). (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!