Champ-Dollon: Il réussit presque son évasion en tongs
Actualisé

Champ-DollonIl réussit presque son évasion en tongs

Un jeune et violent détenu de Champ-Dollon a franchi trois des cinq enceintes sécurisées de la prison avant d'être repris.

par
Didier Tischler

Mercredi vers 14h30, un détenu anglais de 21 ans a essayé de s'évader de la prison de Champ-Dollon. L'individu a été maîtrisé alors qu'il se dirigeait, en tongs, vers le sas avancé de l'établissement, après être parvenu à franchir trois des cinq enceintes sécurisées.

«Lors de la promenade, il a escaladé le grillage haut de 3 m surmonté de fils de fer barbelé en les recouvrant d'un drap, a expliqué le directeur de Champ-Dollon, Constantin Franziskakis. Nous pensons qu'il s'agit d'un acte relativement spontané dans la mesure où il portait des tongs.» Le prisonnier a ensuite réussi à se cacher dans une zone surveillée par des caméras de détection de mouvements, puis à grimper sur le toit d'un bâtiment administratif. De là, il a attendu que le portail s'ouvre pour se diriger vers le sas avancé, où il a été arrêté, blessant légèrement un convoyeur.

Le jeune homme est détenu depuis le 1er juillet à la suite d'un mandat d'arrêt international pour des brigandages à main armée en Espagne. Il est en attente d'extradition. Violent, il a même blessé un gardien au début du mois d'août. Ce dernier est en arrêt de travail.

Selon nos informations, le système de détection de mouvements et de caméras infrarouge ne serait pas très fiable. «Depuis cette tentative, la prison a pris quelques mesures de correction matérielles», a d'ailleurs précisé le directeur. (Didier Tischler/ats)

Ton opinion