Actualisé 02.04.2020 à 20:06

Genève

Il risque 6 ans et demi pour traite d'êtres humains

Au procès de l'entrepreneur accusé d'avoir exploité ses ouvriers, le Ministère public a demandé une peine ferme et son expulsion de Suisse.

de
David Ramseyer
Keystone/Salvatore di Nolfi

L'ex-entrepreneur lituanien qui aurait payé certains de ses ouvriers 20 centimes de l'heure et imposé à son personnel des conditions de travail illégales risque de rester encore plusieurs années derrière les barreaux. Au deuxième jour de son procès, D., incarcéré depuis octobre 2017 à Champ-Dollon (GE), fait face à une peine de six ans et demi de prison ferme et dix ans d'expulsion du territoire suisse. C'est la sanction réclamée ce jeudi par le Ministère public genevois pour traite d'êtres humains par métier, mais aussi contrainte, non paiement des assurances sociales, gestion fautive ou encore abus de confiance.

Les avocats des plaignants ont aussi plaidé l'usure par métier. Soit le fait d'exploiter la faiblesse de quelqu'un pour en tirer un avantage disproportionné. D. aurait ainsi abusé de la gêne économique de ses victimes présumées et de leur inexpérience – les travailleurs ne savaient pas que leurs contrats n'étaient pas conformes au droit suisse.

Une pluie de griefs

Entre 2013 et 2017, le prévenu a fait venir des travailleurs de l'est et du nord de l'Europe pour travailler sur des chantiers genevois, vaudois et valaisans. Il leur a fait espérer des salaires horaires «intéressants», d'une dizaine d'euros. En réalité, D. les aurait rémunérés entre 20 centimes et 6,50 fr. de l'heure. De plus, de nombreuses paies n'auraient pas été réglées intégralement et l'ex entrepreneur n'aurait pas compensé les heures supplémentaires.

Le Ministère public l'accuse aussi d'avoir exercé des violences et des pressions sur ceux qui réclamaient les salaires ou menaçaient de déposer plainte. L'homme, qui fait l'objet d'une vingtaine de chefs d'accusation, conteste les faits.

Les plaidoiries se poursuivront ce vendredi. Le verdict pourrait être rendu dans la journée.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!