Eurovision: Il risque la prison pour avoir montré ses fesses
Actualisé

EurovisionIl risque la prison pour avoir montré ses fesses

L'Ukrainien qui avait montré son postérieur en pleine finale de l'Eurovision, devant 200 millions de téléspectateurs, a été présenté à un juge lundi.

Connu en Ukraine pour ses nombreux canulars et actions d'éclat, Vitali Sediouk est monté samedi soir sur la scène de l'Eurovision, les épaules recouvertes d'un drapeau australien, pendant que se produisait la gagnante ukrainienne de l'édition 2016 Jamala. Il a montré ses fesses au public avant d'être aussitôt maîtrisé par un garde de sécurité.

Il risque jusqu'à cinq ans de prison et une lourde amende pour «vandalisme» et a comparu lundi devant un tribunal de Kiev, qui a décidé de le placer sous contrôle judiciaire. «Je ne regrette pas, a déclaré M. Sediouk. Je n'ai rien contre l'Eurovision. Cette fois, je voulais faire quelque chose dont les gens se souviendraient.» Sur décision du tribunal, son passeport a été confisqué et le jeune homme de 28 ans est interdit de sortie du territoire tant que durera l'enquête. (20 minutes/afp)

Ton opinion